?global_aria_skip_link_title?

Portrait: gardiennage

Une agente professionnelle de sécurité BF, active dans le domaine du service de centrale, présente son activité et ses tâches.

Des compétences acquises par la pratique

Tina Ciano, agente professionnelle de sécurité BF dans une entreprise privée de services de sécurité

Une agente professionnelle de sécurité monte les escaliers dans un bâtiment de verre
La surveillance de personnes et de bâtiments requiert beaucoup de vigilance et de rigueur. © SDBB I CSFO, photo Dominique Meienberg
Une agente professionnelle de sécurité monte les escaliers dans un bâtiment de verre

La surveillance de personnes et de bâtiments requiert beaucoup de vigilance et de rigueur. © SDBB I CSFO, photo Dominique Meienberg

Biographie express

Année/âge Activité/formation
16 ansClasse préparatoire pour les métiers de la santé
18 ansSéjour linguistique
19 ansTravail dans le domaine de la sécurité, perfectionnements et spécialisations internes: Securitas, Berne
22 ansFormation interne de cadre: Securitas, Berne
24 ansBrevet fédéral d’agent-e professionnel-le de sécurité et de surveillance, aujourd'hui brevet fédéral d'agent-e professionnel-le de sécurité
31 ansRéorientation dans le domaine commercial: VZug, Berne
34 ansRetour dans le domaine de la sécurité: Broncos Security, Jegenstorf BE

Comment intègre-t-on un service de surveillance?

J’ai commencé très jeune à travailler dans le domaine de la sécurité, plus précisément dans les services de circulation. J’ai ensuite suivi une formation de combat rapproché. J'ai obtenu un contrat de durée indéterminée dans une entreprise de sécurité qui m'a formée au métier d'agente professionnelle de sécurité. Ce secteur d’activité demande de multiples connaissances. La formation de base comprend des notions de droit, de premiers secours, de comportement en cas d’incendie et lors de situations critiques. Ce qui importe ensuite, c’est l'acquisition d'expériences pratiques.

«Dans mon activité, j'ai des contacts avec toutes sortes de personnes.»

Où vous rencontre-t-on le plus souvent et quelles sont vos tâches?

Je travaille au service de loge de différentes organisations telles que des offices fédéraux et des grandes entreprises. Je suis aussi affectée à la surveillance de matches de hockey ou de football. Au service de loge, je suis chargée d'ouvrir le bâtiment le matin. Je mets les installations d'alarme et anti-incendie en mode jour. Pour cela, je respecte strictement les différentes étapes du maniement des systèmes de sécurité. Puis, je reçois des clients et rédige des courriels. Dans mon activité, j'ai des contacts avec toutes sortes de personnes: des hommes et des femmes désespérés, découragés, sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants, riches, arrogants. Selon les lieux d'engagement, je dois être avant tout aimable et discrète ou impassible et déterminée.

Quels défis rencontrez-vous?

Il est important pour moi d’être prise au sérieux. Le domaine de la sécurité est un milieu avant tout masculin. S'imposer en tant que femme n'est pas toujours aisé. Je pense que les femmes peuvent avoir une influence apaisante dans certaines situations à risque. De nombreuses personnes restent méfiantes face à un uniforme. Cela peut être potentiellement dangereux. Je trouve également difficile de devoir intervenir pour régler des conflits.

En savoir plus



berufsberatung.ch